CastroRaul_edited.png
Contáctenos :   vodachi@gmail.com    0681078937

Président du Conseil d’État (chef de l’État) de 2008 à 2018, le frère de Fidel devra quitter la scène politique dans deux semaines. Le premier secrétaire du Parti communiste cubain (PCC), le seul parti politique de l’Île, laissera sa place à l’actuel président Miguel Díaz-Canel, sur un fond de crise financière et sociale par laquelle se termine une révolution qui n’a pas tenu ses promesses.

cuba.png

C

U

B

A

J.Bolsonaro désavoué par la cour suprême, l'armée, les médecins, les financiers, les brésiliens, les étrangers, les uns...les autres...     

Brasil.jpg
Carré_bleu_200px.jpg

Le Brésil compte régulièrement 3 000 morts par jour et le bilan officiel dépasse désormais les 300 000 décès. Et ce ne sont là que les chiffres officiels. De nombreux médecins estiment le bilan deux fois plus lourd.

La responsabilité en incombe en très grande partie à son président d’extrême droite Jair Bolsonaro. Il affiche sur le sujet, depuis le début, une politique incohérente. Il a qualifié le virus de "petite grippe", préconisé l’hydroxychloroquine, combattu la vaccination, interdit les restrictions, dénoncé les "pleurnicheries" de la population, etc.

Son regard sur la pandémie est un révélateur de son regard sur la société. Un mélange de militarisation, de dérive fascisante, de religiosité aveugle, de corruption, de division sociale, et de calcul économique. Il fait partie d’un lobby baptisé BBB : B comme la bible, B comme les bœufs, B comme les balles. Et cela explique beaucoup de choses.

  N  M

  o   u

  u   s

  v    i

  e   q

  l    u

  l    e

  e   s

  s

Credit photo British Broadcasting Corporation